Délégationd’Indre-et-Loire

Journée mondiale des pauvres et festival Saint-Martin : témoignage de Christèle

Journée mondiale des pauvres et festival Saint-Martin : témoignage de Christèle

À l’occasion du festival de la Saint-Martin et de la Journée mondiale des pauvres, les membres de la Fraternité saint Martin, du Secours Catholique – et bien d’autres participants ! – se sont réunis à Tours afin de partager une grande journée de fête, le samedi 11 novembre 2017.

La journée a débuté par un repas « tiré du sac », dans la grande nef de l’église Saint-Julien. À cet effet, des tables avaient été installées et joliment décorées par de nombreux bénévoles et des jeunes scouts. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont assuré le service à chaque table, avec le sourire, en commençant par servir une soupe de potiron.

Malgré le temps pluvieux, le déjeuner s’est déroulé dans la joie, la convivialité, le bonheur d’être ensemble. Tout cela, dans un climat festif où musique, chants et danses se mêlaient aux rires. L’animation des clowns et leur lot de surprises ont grandement participé à la liesse collective.

En début d’après-midi, le cortège a joyeusement défilé jusqu’à la cathédrale, puis s’est installé dans la chapelle Saint-Martin. Merci à Jeanette, Sophie, Suyzanna et Véronique d’avoir courageusement témoigné du voyage de l’Espérance.

Lors de la messe célébrée par monseigneur Aubertin, ce dernier n’a pas oublié de rappeler à tous les paroissiens que ce 11 novembre est une date significative, puisque c’est la fête de la Saint-Martin et que l’on célébrerait en même temps la « journée des pauvres » [1]. L’archevêque de Tours a ajouté que l’Église doit être solidaire des « plus petits ».

Témoignage de Christèle

« Le 17 octobre, Patricia, membre de la Fraternité saint Martin, m’a dit : “J’aimerais bien être ta marraine pour te remettre la médaille de saint Martin. Vraiment, ça me ferait plaisir car tu le mérites.” J’ai été très touchée voire étonnée par ces paroles affectueuses, et surtout par l’attention qu’elle me portait. D’autant plus que nouvellement arrivée, je ne me sentais pas digne de mériter cette médaille. Mais on m’a rassurée en me disant que c’était un encouragement à persévérer dans ce que je fais.

Le 11 novembre dernier, c’est donc avec beaucoup d’émotion que, accompagnée de ma marraine Patricia, [je me suis présentée à cette cérémonie, au cours de laquelle] monseigneur Aubertin a mis la médaille de saint Martin autour de mon cou. Merci aussi à toutes celles et ceux qui, accompagnés de leurs parrains et marraines, ont offert leurs plus belles et sincères émotions. Ce fut là encore un grand moment de partage. »

[1] Instituée par le pape François, la première Journée mondiale des pauvres a été célébrée le 19 novembre 2017.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne