Délégationd’Indre-et-Loire

Voyage de l’Espérance 2017 : témoignage de Sophie

Voyage de l'Espérance 2017 : témoignage de Sophie

C’est la première fois que je participe à un voyage de l’Espérance. C’était à Gramat, dans le Lot. Une région superbe ! C’est impressionnant de découvrir Rocamadour et de prendre le chemin des pèlerins pour arriver au sanctuaire de la Vierge noire.

« C’est ensemble, en se donnant la main, qu’on a vécu une vraie fraternité »

J’ai rejoint un groupe de 55 personnes, venues de toute la Touraine. Je ne connaissais presque personne. J’ai été vraiment surprise de trouver tant d’amour, de partager tant de choses. C’était joyeux. Je ne me suis sentie ni grande, ni petite, mais accueillie comme je suis. Pas de statut social dans ce groupe. Même les jeunes avaient leur place et se sont bien intégrés au groupe.

Tout de suite j’ai été comme poussée à faire attention aux autres, à épauler celui ou celle qui avait besoin d’aide, celui ou celle qui avait besoin d’être soutenu, encouragé. C’est ensemble, en se donnant la main, qu’on a vécu une vraie fraternité.

Les moments en petites fraternités : c’était super ! très fort ! C’était poignant d’entendre le témoignage de certaines personnes, comment elles étaient tombées plus bas que terre et comment elles se sont relevées, ont su saisir une main tendue et ont retrouvé le goût de vivre. Quel courage et quelle force ! Ce n’était pas toujours facile de parler, de dire ce qui nous était difficile ou nous a été difficile de vivre ; de même c’est parfois dur d’écouter les autres, de ne pas leur couper la parole, de respecter le silence. Heureusement, il y avait les  « veilleurs » dans chaque fraternité.

« Et toutes ces lumières dans la nuit, autour de la Vierge Marie avec Jésus sur ses genoux… »

Au temps spirituel du matin, à la chapelle, j’ai découvert que dans la prière, l’écoute de l’Évangile, on peut trouver la paix, la confiance en soi, en Dieu, et refaire confiance aux autres. J’ai aimé ces temps-là. J’ai « adoré » la veillée de prière dans le parc. C’était grandiose et en même temps c’est tout simple de prier en marchant. Et toutes ces lumières dans la nuit autour de la Vierge Marie avec Jésus sur ses genoux : chacun a pu lui confier ses peines, pleurer, prier pour ceux qui sont malades, tous ceux qu’on aime.

Et puis, il y avait les ateliers créatifs. C’est fou la richesse d’un groupe quand on met en commun nos compétences, nos talents ! Que ce soit la réalisation de cartes, véritables œuvres d’art, la décoration d’une croix, la confection de chapelets et autres objets, ou la mise sur pied d’une pièce de théâtre. Chacun donne son idée, on échange, on se met au travail et le résultat dépasse nos attentes.

Je suis très heureuse d’avoir vécu ce voyage de l’Espérance 2017 et je remercie vraiment le Secours Catholique de me l’avoir proposé. Je souhaite que beaucoup d’autres personnes aient l’occasion de vivre aussi cette expérience. 

Sophie

Imprimer cette page

Faites un don en ligne